TROUSSE D’ÉCHANTILLONNAGE DE SURFACE – DETECTION DE TRACE DE MÉDICAMENTS DANGEREUX

Les professionnels de la santé qui préparent ou administrent des médicaments dangereux ou qui travaillent dans des zones où ces médicaments sont utilisés peuvent être exposés à ces agents sur leur lieu de travail.

Selon les normes NAPRA, le niveau de contamination provenant de médicaments dangereux devrait être mesuré au moins tous les 6 mois ou plus fréquemment si un changement majeur est effectué dans les processus aseptiques, dans les pratiques de nettoyage et de désinfection ou dans l’organisation du mobilier.

Définition d’un médicament dangereux

Les médicaments dangereux comprennent les antinéoplasiques utilisés pour la chimiothérapie anticancéreuse, les antiviraux, les hormones, certains médicaments issus de la bio-ingénierie et autres médicaments divers. (NIOSH)

 

L’USP <800> et le NAPRA recommandent d’effectuer des échantillonnages de surface de résidus antinéoplasiques deux fois par an.

Quels sont les objectifs du D’effectuer
un échantillonage de surface de médicament dangereux à l’aide de QUESS-Controle ?

Contribuer à l’établissement de pratiques sécuritaires en milieu de travail

Estimer l’exposition potentielle du personnel aux médicaments dangereux

Gérer l’historique des résultats dans les registres en ligne

Évaluer le respect du suivi des procédures

Valider l’efficacité des procédures de décontamination

Pour plus d’informations, contactez-nous

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Call Now Button